Le burnout est il reconnu comme accident de travail ou maladie professionnelle ?


Burnout
 
Connu sous son nom professionnel, le burnout est un épuisement professionnel qui se caractérise par une fatigue intense et stressante.
Mais l’accident de travail est-il envisageable pour faire payer l’entreprise et ainsi facilité l’indemnisation de la victime? L’accident de travail est comme son nom l’indique un accident et nécessite logiquement un caractère de soudaineté. Ce qui n’est pas le cas du burnout qui met parfois des mois avant de s’installer de façon significative et ainsi faire sombrer la victime dans cet état profond. Le burnout ne se détecte pas tout de suite, c'est une suite logique d'évènements.

Est-il envisageable de se tourner vers la reconnaissance d’une maladie professionnelle ?

Rarement reconnus comme une maladie, le burnout ne fait pas partie des maladies professionnelles reconnues et qui permettrait de faire payer l’entreprise. En effet, pour le moment, c’est le Régime général de la Sécurité Sociale qui finance !
C’est dommage puisque cela simplifierait fortement la vie des victimes quant à leur indemnisation.
Mais encore faut il que le Comité Régional de Reconnaissance des Maladies Professionnelles (CRRMP) intervienne pour le reconnaître. Il faut alors justifier d’une incapacité de travail de 25% en moins. La procédure est lourde et demande beaucoup de patience. Les cas reconnus sont rares. Il faut savoir que le délai de prescription est de deux ans. Il est souvent victime d’un manque de preuve.
Les victimes du burnout n’auront souvent que leurs yeux pour pleurer.

 

1159 vues


Burnout et dépression

Le burnout est un problème bien réel et non imaginaire, la plupart des médecines du travail reconnaissent enfin cet état de dépression comme maladie de travail.


Retour